Rechercher dans ce blog

Si certaines parties ne s'affichent pas, passez de https à http

Nous ne regardons pas aux choses visibles

La foi est la base, la substance des choses qu'on espère, la preuve des réalités qu'on ne voit pas (Hébreux 11:1)

La foi n'est donc pas une croyance, mais le tenu pour acquis - de manière certaine - de ce qu'on espère, et l'expérience de choses invisibles à l'oeil - mais visibles à l'oeil spirituel. Pour pouvoir dire cela, donc le vivre, une seule possibilité : avoir la relation directe avec Dieu. D'ailleurs, la racine des textes grecs traduits dans les écritures par croire, foi, fidèle, signifie lier, à savoir - dans le domaine qui nous concerne - avoir un lien vivant avec Dieu, une dynamique de Vie par l'Esprit.

La foi est donc avant tout une relation personnelle et directe avec Dieu. Mais attention, on peut croire que l'on croit, avoir une certaine estime pour une religion, une vénération profonde pour des éléments de religion (objets, personnes, concepts, dogmes) : on n'en est pas moins désobéissant, littéralement sans relation, par refus, conscient ou non, de se laisser convaincre. Celui qui croit qu'il croit se façonne des images taillées, figées, mortes, et se prosterne devant elles, autres dieux que le Dieu qui EST. Il nourrit des id(é)ologies!

Nous ne regardons pas aux choses visibles, mais aux invisibles; les choses visibles en effet n'ont qu'un temps, les invisibles sont éternelles (2 Corinthiens 4:18). Ainsi, ce que communément chaque homme appelle réalité n'est que passager, alors que ce qui subsiste pour toujours, ce sont les choses invisibles. Notre réalité doit donc être les choses invisibles, et nous avons à regarder les visibles comme sans importance, car passagères.

La foi n'est pas limitée aux 4 dimensions apparentes, mais aux dimensions illimitées de Dieu. La foi ne dit pas: "on a raison, suivez-nous", mais "Il est la Vérité, suivez-Le". Elle ne crée pas de "mouvement": le mouvement est celui de l'Esprit. Celui qui a la foi est dur avec lui-même, mais compréhensif avec les autres ("tolérant", dans la mesure où ce qu'il "tolère" ne remet pas le salut en cause). Finalement, la foi est "Vivre Sa Présence" : même seuls, Il est là. Ainsi, celui qui a la foi ne dira pas à Dieu : "la difficulté est grande!", mais il dira à la difficulté : "Dieu est Grand!"

Source
         
Je fléchis les genoux devant le Père, de qui toute famille dans les cieux et sur la terre tient son nom, afin qu'il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d'être rendus forts et puissants par son Esprit, au profit de l'homme intérieur ; que le Christ habite dans votre cœur par la foi et que vous soyez enracinés et fondés dans l'amour, pour être capables de comprendre, avec tous les saints, quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et de connaître l'amour du Christ qui surpasse la connaissance, de sorte que vous soyez remplis jusqu'à toute la plénitude de Dieu.
(Eph 3:14-19)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Pourquoi gaspiller un seul instant à songer à l’autre monde?
- Mais est-il possible de ne pas y penser?
- Oui.
- Comment?
- En vivant au ciel, ici et maintenant.
- Et où est ce ciel?
- II est ici et maintenant.
  (A. de Mello)
Toute reproduction de ces textes, en totalité ou en partie, est interdite sous peine de bénédictions éternelles :-)

Le contenu des textes appartenant à des sites non gérés par bibletude n'engage que leurs auteurs respectifs, devant Dieu et devant les hommes, et n'engage en rien bibletude