Rechercher dans ce blog

Le visible et le réel

Le visible et le réel sont 2 choses très différentes

N'oubliez pas ce principe:
Tout ce que vous voyez n'est pas toute la réalité

Au-dessus de vos problèmes, soucis, fardeaux, il y a:
  1. La Puissance de l'Eternel des armées célestes
  2. Tous Ses serviteurs prêts au combat en votre faveur
  3. Vos prières et votre foi

Comme David dans le Psaume 3:6, nous pouvons refuser de nous laisser intimider par les mille et un opposants qui se dressent contre nous.

Pourquoi ?
Parce que nous connaissons un Sauveur infiniment plus fort que tous nos ennemis réunis.

Cet espoir n'est pas irrationnel.
Ce n'est pas une fuite devant la réalité.
C'est la réalité.

Nous n'avons aucune raison d'avoir peur.

(d'après le message du 28 janvier de Dans Ses Pas - 365 méditations, LLB)


Jusqu'à l'extrême

Jésus, qui avait aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu'à l'extrême
(Jean 13:1)
 
Il y a ici un fait qui devient pour nous une promesse:

  • ce que notre Sauveur était, Il l’est encore
  • ce qu’Il a fait pour les bien-aimés avec qui Il vivait sur cette terre, Il le fera encore, tant que le monde durera

qui avait aimé les siens
N’est-ce pas merveilleux ?
Qu’Il puisse avoir aimé les hommes tels qu’ils sont, c’est un miracle !
Qu’y avait-il dans ses pauvres disciples pour qu’Il les aimât ?
Et qu’y a-t-il en moi ?
 
Mais quand Jésus a commencé d’aimer, Il est dans sa nature de continuer à aimer.
Cet amour fait des siens des saints - titre béni !
Il les a acquis par son sang, et ils sont son trésor.

Comme ils sont les siens:

  • Il ne les perdra pas
  • Ils sont ses bien-aimés
  • Il ne cessera pas de les aimer

Mon âme, dis-toi qu’il ne cesse jamais de t’aimer !
 
Il les aima jusqu'à l'extrême
La passion dominante qui, jusqu'à sa mort, remplit le coeur du Sauveur, fut l’amour des siens.
Il les aima autant qu’il est possible d’aimer, jusqu'à se donner et mourir pour eux:
Il ne pouvait faire davantage.

C’est l’amour parfait, dans lequel il n’y a

  • ni exaltation
  • ni retour
  • ni infidélité
  • ni réserve

et qu’Il a prodigué à tous les siens avec abondance.

C’est là l’amour de Jésus pour tous ceux qui font partie de son peuple.
Chantons en retour un cantique à notre Bien-aimé.

Charles Spurgeon


La Prière

Notre Père : celui des Cieux
Ton Nom : au-delà de tout
Ton Règne : ici et maintenant

Ta Volonté : faite
Où : dans ma terre
Comme : dans mon Ciel

Notre Pain : sur-substantiel
Quoi : Donne-nous
Quand : ici et maintenant

Nos dettes : un poids
Quoi : remets-les
Comme : à nos débiteurs nous remettons

Lors d'épreuves : tomber
Quoi : que nous n'y consentions pas
Comment : du mauvais libère-nous

Pourquoi : à toi sont
Quoi : règne, vitalité, victoire de la Vie sur la mort
Où/quand/comment : dans toutes les dimensions, éternellement, en plénitude

Oui : c'est la Réalité
C'est quoi : ce que je vis
Alors : amen!

Plus encore

Explications

Discerner le bien et le mal

La nourriture solide est pour les hommes faits, qui, par le fait de la pratique, ont les sens exercés à discerner le bien et le mal
(Hébreux 5:14)

Comme vu dans le message sur la prophétie, prophétiser, c'est parler de la part de Dieu, montrer les choses telles quelles sont, mettre au jour des choses cachées (que nous ne voulons pas voir).

Ces choses que nous ne voulons pas voir, ce peut être des demeures de notre terrain intérieur, dont nous gardons la porte fermée au Seigneur.

Mais ces choses que nous ne voulons pas voir, ce peut aussi être les paroles d'amour que le Père a pour nous :

  • tu es mon fils, ma fille
  • je t'aime d'un amour inconditionnel et éternel : je ne t'aime pas parce que tu fais le bien, mais fais le bien parce que je t'aime!
  • tous tes péchés sont pardonnés et oubliés : je ne te sauve pas au vu de tes bonnes oeuvres, mais fais de bonnes oeuvres parce que je t'ai sauvé(e)!
  • rien ne pourra m'éloigner de toi
  • tout concourt à ton bien : les épreuves sont une preuve de mon amour!
  • rien ne m'est impossible : demande!
  • loue-moi pour toutes choses!

Le bien, c'est ce que Dieu fait, dit, demande de faire et de dire.
Le mal, c'est croire que nous faisons, disons, mieux que Lui.

Ce qui est juste, bien, bon, beau, c'est ce que Dieu déclare être juste, bien, bon, beau : Il est La Référence!
Le diabolos/diviseur veut faire croire que certaines choses venant de Dieu sont bonnes, et que d'autres sont mauvaises.

Que dit Joseph à ses frères ? lisez Genèse 45:5-8 et 50:19-21
Tout est sous le contrôle de Dieu : nous n'avons pas à juger, trier le bien/mal, mais à discerner que le bien c'est suivre Christ le Nouvel Homme et que le mal c'est suivre le vieil homme (qui pourtant est mort à la croix).

Satan a chuté car il a voulu se faire Dieu, décider de ce qui est bien et de ce qui est mal.
Puis il a poussé l'être humain à faire de même.

La vraie lumière, ce n'est pas l'arbre de la connaissance du bien et du mal, mais l'arbre de Vie : Christ!
Soyons porteurs de la Lumière Véritable : Christ en nous!

Source

Finalement, c'est quoi, la Loi ?

La Loi a pour raison d'exister de nous montrer la voie, de nous annoncer la vérité, afin que nous ayons la vie.
Or Jésus est Voie, Vérité, Vie.

La Loi s'énonce par ailleurs avec des verbes.
Or Jésus est Parole, Verbe, Logos


Donc, la Loi annonce Jésus, et Jésus énonce la Loi.


De tout cela nous pouvons conclure que Jésus est la Loi, en quelque sorte
C'est pourquoi Il peut, quand l'amour l'exige, faire autrement que ce qu'exige la Loi: Il n'hésite pas à guérir les malades le jour du sabbat, à manger avec les pécheurs, etc.

La Bible dit aussi que Jésus a accompli la Loi - dans le sens où Il a montré que, du fait que la Loi c'est Lui, sans Lui  - sans l'Esprit - nous ne pouvons rien. Si nous demeurons en Lui et que Ses paroles - Sa Loi - demeurent en nous, nous sommes dans Sa pleine volonté, et ce que nous demandons nous est donné.


C'est cela l'Esprit que Dieu met en nous :
une Loi vivante, de paix, d'amour et de joie


Obscurité et lumière

La plus petite désobéissance au Saint-Esprit nous obscurcit l'âme,
et plus nous y réfléchirons, moins nous y verrons clair.

Cette obscurité-là ne se dissipe que par l'obéissance.
Dès que nous obéissons, la lumière surgit.

C'est bien humiliant pour nous, puisque cela prouve que la cause de l'obscurité est en nous.
Quand le Saint-Esprit domine entièrement notre âme, nous apercevons clairement la volonté de Dieu et notre foi retrouve toute sa simplicité.

Extrait du message du 14 septembre de Tout, pour qu'Il règne


La joie

Le Dieu que je connais, qui est mien, est celui que je connaîtrai pour l’éternité.
Quelle source profonde de joie!

  • je n’ai pas besoin d’un autre
  • je l’ai connu en Jésus
  • je l’ai connu comme Père
  • mon coeur le désire et le connaît


L’apôtre sait se réjouir de tout, ne s’inquiéter de rien.
Voilà l’expérience normale du chrétien.
La puissance de l’Esprit le met au-dessus de tout.
La chair est là, mais elle est mâtée.
Or voici le secret de cette force : un ensevelissement absolu du vieil homme.


Christ est notre vie, notre force et notre joie éternelle.
Un chrétien peut d’autant plus s’appuyer sur lui, qu’il est privé de tout secours extérieur.


Ne laissez aucune puissance du mal ou des circonstances vous empêcher de vous réjouir toujours dans le Seigneur, mais pour cela il vous faut être avec lui.


J.-N. Darby


Je fléchis les genoux devant le Père, de qui toute famille dans les cieux et sur la terre tient son nom, afin qu'il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d'être rendus forts et puissants par son Esprit, au profit de l'homme intérieur ; que le Christ habite dans votre cœur par la foi et que vous soyez enracinés et fondés dans l'amour, pour être capables de comprendre, avec tous les saints, quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et de connaître l'amour du Christ qui surpasse la connaissance, de sorte que vous soyez remplis jusqu'à toute la plénitude de Dieu.
(Eph 3:14-19)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Pourquoi gaspiller un seul instant à songer à l’autre monde?
- Mais est-il possible de ne pas y penser?
- Oui.
- Comment?
- En vivant au ciel, ici et maintenant.
- Et où est ce ciel?
- II est ici et maintenant.
  (A. de Mello)
Toute reproduction de ces textes, en totalité ou en partie, est interdite sous peine de bénédictions éternelles :-)

Le contenu des textes appartenant à des sites non gérés par bibletude n'engage que leurs auteurs respectifs, devant Dieu et devant les hommes, et n'engage en rien bibletude