Le paradoxe de la liberté en Christ

Fais de moi ton captif, Seigneur,
et je serai libre...

Oblige-moi à rendre les armes,
et je serai vainqueur...

(George Matheson / cantique, 1890)

Citations d'Oswald Chambers

Ces citations sont tirées du livre Des pensées édifiantes, par Oswald Chambers



Dieu n'a que faire de ce que nous lui apportons

La seule chose qu'il veut, c'est notre abandon inconditionnel



Rien n'est impossible à Dieu

Il n'y a aucun péché qu'il ne puisse vaincre

Aucun échec dont il ne puisse faire un succès



Un homme - ou une femme - que Dieu appelle en vaut cent autres

qui ont choisi de leur plein gré de travailler pour Dieu



La seule façon dont je puisse répondre à l'appel de Dieu

est de chasser mes convictions au sujet de ce que je m'imagine être capable de faire

Le travail tout indiqué pour moi va beaucoup plus loin que mes aptitudes naturelles



Gardez-vous d'échanger la Parole de Dieu

pour une conception de votre cru que vous jugez plus acceptable



Nous sommes nombreux à mettre des limites à nos prières

parce que notre confiance en Dieu manque d'audace



La prière n'a pas pour but de nous développer,

mais de développer la Vie de Dieu en nous



Dieu ne nous dit jamais ce qu'il va faire

Il nous révèle qui Il EST



Si vous aspirez à mener une vie paisible et sans tracas dans ce monde,

ne devenez pas disciple de Jésus-Christ



Avez-vous appris à écouter Dieu d'abord,

avant de régler vos paroles et vos pensées sur les siennes,

ou bien vous efforcez-vous de faire cadrer

la Parole de Dieu avec vos propres idées ?



La grâce d'hier ne remplacera pas

celle dont nous avons besoin aujourd'hui



Pourquoi cette irritation, ces soucis ?

Parce que nous faisons nos calculs sans tenir compte de Dieu



Quand je vois Jésus-Christ,

je veux seulement être ce qu'il veut que je sois



Nous devons prier les yeux fixés sur Dieu

et non sur nos difficultés



Entretenez votre relation personnelle avec Dieu à tout prix

Ne permettez jamais à quoi ou à qui que ce soit

de s'interposer entre votre âme et Dieu,

et accueillez avec joie n'importe qui ou n'importe quoi

qui vous amène à mieux Le connaître



Les projets élaborés sans faire confiance à la sagesse de Dieu sont pourris d'avance



Avec Dieu rien n'est jamais trop beau pour être vrai

C'est trop beau pour ne pas être vrai


Source

Méditations d'Oswald Chambers

Pourquoi m'as-tu laissé...

Au cours de la nuit de Noël, je fis un songe :

Cheminant sur la plage avec le Christ,
Je vis la toile de ma vie refléter tous les jours des années écoulées.
Je regardai en arrière et j'aperçus sur le sable des traces de pas,
Les miennes et celles du Seigneur.
Ensemble nous continuâmes d'avancer
Jusqu'à ce que mes jours fussent achevés.

Alors, à nouveau, j'ai regardé en arrière
Et j'ai constaté que par endroits il n'y avait qu'une seule trace.
Cela coïncidait exactement avec les jours les plus difficiles de ma vie,
Les jours de plus grande angoisse et de plus grande peur,
Et de plus grande douleur.

J'ai interrogé le Seigneur :
"TU m'avais pourtant promis que TU serais avec moi
Tous les jours de mon existence.
J'avais accepté de vivre avec TOI,
Pourquoi m'as-TU laissé seul dans les pires moments ?"

Le Seigneur me répondit :
"Mon fils, JE t'aime.
C'est vrai, JE t'avais promis d'être avec toi durant toute la randonnée
Et de ne jamais te laisser seul.
J'ai tenu Ma promesse :
Quand sur le sable il n'y a qu'une seule trace,
C'est que, ces jours-là, JE te portais dans Mes bras."

D'après Ademar de Borros, poète brésilien
     

Le doigt, ou la Lune ?

Si je tends mon bras et vous montre la Lune avec mon index, que regardez-vous... la Lune, ou mon index ?

Question absurde, n'est-ce pas ?
Eh bien... pas tant que cela...

P.ex., combien abordent basiquement les textes de l'AT (le doigt) au lieu de les interpréter à la lumière du NT (la Lune)... Cela va jusqu'à enseigner, p.ex., qu'il faut respecter le sabbat (néo-judaïsants), alors que la lettre aux Galates met clairement en garde contre l'importance donnée à certains jours, et celle aux Hébreux montre clairement ce qu'est réellement le vrai sabbat (repos/paix en Dieu). (Personne ne vous empêche de respecter le sabbat... mais n'enseignez pas qu'il est obligatoire de le faire...)

Paul dit clairement que l'AT "a été écrit pour notre enseignement", qu'il prépare le NT.
Et le NT éclaire, explique l'AT, et "c'est spirituellement que l'on comprend ces choses".

Certains passages du NT ne se comprennent par ailleurs que spirituellement. P.ex., la "parabole de l'économe infidèle" est complètement irréaliste du point de vue de l'honnêteté. De plus, certains versets qui suivent son récit semblent parachutés là, sans lien aucun avec le texte qui les précède. Si on regarde le doigt ("la lettre"), on est confus. Si on regarde la Lune ("l'esprit de la lettre") ce passage prend tout son sens (lire à ce sujet Le scandale de la grâce).

Il s'agit par conséquent de faire preuve de maturité spirituelle. Il est frappant de constater que des chrétiens de longue date en sont encore au lait, alors qu'ils devraient manger de la nourriture solide.

Laissez-vous guider par l'Esprit de Dieu - laissez les bases élémentaires pour vous attacher aux éléments solides de la foi.

Écoutez-vous l'Esprit ?

M'écoutez-vous afin d'avoir la confirmation de ce que vous pensez déjà ?
Ou m'écoutez-vous afin de découvrir des choses nouvelles ?
C'est cela qui est important.

Mais cette écoute est difficile à ceux qui dorment...
Jésus a apporté la bonne nouvelle et le peuple l'a rejeté.
Pas parce que cette nouvelle était bonne, mais parce qu'elle était neuve.

Nous haïssons ce qui est nouveau.
Il est important de comprendre cela, et le plus tôt sera le mieux.
Nous ne voulons pas de ce qui est nouveau, en particulier quand ce nouveau nous dérange, quand il signifie changement, et particulièrement quand il suppose la nécessité de nous dire : Je me suis trompé.

(A. de Mello)

Ouvrez les yeux!

Beaucoup commencent à voir la vérité [ouvrez les yeux!], commencent à comprendre qu'il y a un reste d'appelés [Église signifie "appelé hors de"], une "Église dans le Désert" [un petit troupeau, comme disait W. Nee] que Dieu met à part et qu'Il appelle hors du système religieux organisé [issu du vieil homme] : c'est un accomplissement en vue de l'inévitable jugement [tri] de ceux qui prétendent Le représenter Lui, mais sont en fait des imposteurs et des mercenaires.

Ces vainqueurs ont été appelés par Dieu à abandonner l'églisianisme - non pas à abandonner l'union et le rassemblement des membres du Corps de Christ, mais à renoncer à l'hypocrisie des esprits religieux qui se font passer pour le Saint-Esprit. Ils n'abandonnent pas le peuple de Dieu, ils abandonnent la contrefaçon, le culte hypocrite envers Dieu que Jésus lui-même dénonçait en tant que culte vain (ce culte ne répond pas au besoin du Seigneur ou ne satisfait pas le coeur de Dieu).

Ils ont rejeté un système religieux qui est dirigé par des aveugles conduisant des aveugles. Et ce faisant ils ne font que suivre le commandement de Jésus (Mat 15:14 : Laissez-les - ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles - si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse).

L'esprit de religion est plus sombre et plus trompeur que jamais. L'époque récente où vous pouviez faire partie de ce système et tenter de vous exprimer contre lui est terminée. Cependant, de nombreux hommes et femmes de Dieu connaissent la vérité sur l'églisianisme, mais essaient malgré tout de maintenir la communion, des liens ou des rapports avec ce système, dans l'espoir de le changer. Ils prêchent souvent sur la prééminence de Christ, mais ils n'expriment pas clairement ses fruits visibles : une répudiation de tout ce qui n'accorde pas la prééminence à Christ, et en particulier, ces choses que l'on dit et fait au nom de Jésus, mais qui n'ont rien à voir avec Lui. C'était peut-être acceptable à une époque récente, où on laissait les gens tirer leurs propres conclusions.

Mais cette génération est différente. Ce qui était implicite dans les temps passés doit être à présent explicite. Si vous suivez cette révélation de Christ jusqu'à son terme, et si vous avez vraiment envie de lui donner la prééminence en toutes choses, vous finirez alors par trouver que vous n'avez rien en commun avec ce système religieux que l'homme a créé en Son nom.

La Nuée s'est déplacée, et si nous voulons vivre, nous ferions mieux de la suivre. Vous ne pouvez pas avoir un pied dedans et un pied dehors. Vous ne pouvez pas revenir en Égypte ou être à l'aise à Babylone. Vous ne pouvez pas vous arrêter et camper avec la dernière vérité, lorsque Dieu vous a appelés à vivre en dehors du camp. IL EST toujours en train de nous conduire.

Nous assistons actuellement à quelque chose que nous n'avions pas vu dans les générations précédentes. Qu'est-ce que le Saint-Esprit nous dit aujourd'hui ? Comment Dieu nous conduit-il à présent ? Quelle est la vérité présente pour notre génération ? Et sommes-nous prêts à poursuivre cette vérité jusqu'au bout, jusqu'à sa conclusion inévitable, peu importe ce que cela nous coûte en termes de réputation, de confort, d'acceptation, de position ou de communion avec l'églisianisme ?

(d'après un texte de Chip Brogden, remastérisé)

églisianisme

Quel est votre point de départ ?

Un savant discutait un jour avec Karl Barth :

- Nous, savants, dit-il, nous partons d’hypothèses, de suppositions, pour faire nos découvertes. Mais pour vous, théologiens, quel est votre point de départ ?

- La résurrection, lui répondit Barth. Mais ce n’est pas une supposition, c’est une certitude!

Autres citations de K. Barth

Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Toute reproduction de ces textes, en totalité ou en partie, est interdite sous peine de bénédictions éternelles :-)

Le contenu des textes appartenant à des sites non gérés par bibletude n'engage que leurs auteurs respectifs, devant Dieu et devant les hommes, et n'engage en rien bibletude