Écoutez-vous l'Esprit ?

M'écoutez-vous afin d'avoir la confirmation de ce que vous pensez déjà ?
Ou m'écoutez-vous afin de découvrir des choses nouvelles ?
C'est cela qui est important.

Mais cette écoute est difficile à ceux qui dorment...
Jésus a apporté la bonne nouvelle et le peuple l'a rejeté.
Pas parce que cette nouvelle était bonne, mais parce qu'elle était neuve.

Nous haïssons ce qui est nouveau.
Il est important de comprendre cela, et le plus tôt sera le mieux.
Nous ne voulons pas de ce qui est nouveau, en particulier quand ce nouveau nous dérange, quand il signifie changement, et particulièrement quand il suppose la nécessité de nous dire : Je me suis trompé.

(A. de Mello)

Ouvrez les yeux!

Beaucoup commencent à voir la vérité [ouvrez les yeux!], commencent à comprendre qu'il y a un reste d'appelés [Église signifie "appelé hors de"], une "Église dans le Désert" [un petit troupeau, comme disait W. Nee] que Dieu met à part et qu'Il appelle hors du système religieux organisé [issu du vieil homme] : c'est un accomplissement en vue de l'inévitable jugement [tri] de ceux qui prétendent Le représenter Lui, mais sont en fait des imposteurs et des mercenaires.

Ces vainqueurs ont été appelés par Dieu à abandonner l'églisianisme - non pas à abandonner l'union et le rassemblement des membres du Corps de Christ, mais à renoncer à l'hypocrisie des esprits religieux qui se font passer pour le Saint-Esprit. Ils n'abandonnent pas le peuple de Dieu, ils abandonnent la contrefaçon, le culte hypocrite envers Dieu que Jésus lui-même dénonçait en tant que culte vain (ce culte ne répond pas au besoin du Seigneur ou ne satisfait pas le coeur de Dieu).

Ils ont rejeté un système religieux qui est dirigé par des aveugles conduisant des aveugles. Et ce faisant ils ne font que suivre le commandement de Jésus (Mat 15:14 : Laissez-les - ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles - si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse).

L'esprit de religion est plus sombre et plus trompeur que jamais. L'époque récente où vous pouviez faire partie de ce système et tenter de vous exprimer contre lui est terminée. Cependant, de nombreux hommes et femmes de Dieu connaissent la vérité sur l'églisianisme, mais essaient malgré tout de maintenir la communion, des liens ou des rapports avec ce système, dans l'espoir de le changer. Ils prêchent souvent sur la prééminence de Christ, mais ils n'expriment pas clairement ses fruits visibles : une répudiation de tout ce qui n'accorde pas la prééminence à Christ, et en particulier, ces choses que l'on dit et fait au nom de Jésus, mais qui n'ont rien à voir avec Lui. C'était peut-être acceptable à une époque récente, où on laissait les gens tirer leurs propres conclusions.

Mais cette génération est différente. Ce qui était implicite dans les temps passés doit être à présent explicite. Si vous suivez cette révélation de Christ jusqu'à son terme, et si vous avez vraiment envie de lui donner la prééminence en toutes choses, vous finirez alors par trouver que vous n'avez rien en commun avec ce système religieux que l'homme a créé en Son nom.

La Nuée s'est déplacée, et si nous voulons vivre, nous ferions mieux de la suivre. Vous ne pouvez pas avoir un pied dedans et un pied dehors. Vous ne pouvez pas revenir en Égypte ou être à l'aise à Babylone. Vous ne pouvez pas vous arrêter et camper avec la dernière vérité, lorsque Dieu vous a appelés à vivre en dehors du camp. IL EST toujours en train de nous conduire.

Nous assistons actuellement à quelque chose que nous n'avions pas vu dans les générations précédentes. Qu'est-ce que le Saint-Esprit nous dit aujourd'hui ? Comment Dieu nous conduit-il à présent ? Quelle est la vérité présente pour notre génération ? Et sommes-nous prêts à poursuivre cette vérité jusqu'au bout, jusqu'à sa conclusion inévitable, peu importe ce que cela nous coûte en termes de réputation, de confort, d'acceptation, de position ou de communion avec l'églisianisme ?

(d'après un texte de Chip Brogden, remastérisé)

églisianisme

Quel est votre point de départ ?

Un savant discutait un jour avec Karl Barth :

- Nous, savants, dit-il, nous partons d’hypothèses, de suppositions, pour faire nos découvertes. Mais pour vous, théologiens, quel est votre point de départ ?

- La résurrection, lui répondit Barth. Mais ce n’est pas une supposition, c’est une certitude!

Autres citations de K. Barth

Résiste!

Pour acquérir de l'endurance et devenir plus résistant, un sportif doit s'entraîner chaque jour et pousser des charges de plus en plus lourdes. C'est ainsi qu'il faut comprendre l'expression "résister au diable".

Satan a trois objectifs : voler, tuer et détruire (Jean 10:10)
Détruire quoi ? Tout ce que Dieu t'a donné! Et tous les coups lui sont permis. Il utilise un arsenal complet pour s'attaquer à ton esprit, ta santé, ton union, tes enfants, ton argent et ta personnalité. Si tu as des faiblesses dans ta spiritualité, il t'écrasera! Satan t'observe. Il connaît tes points de rupture et il te mènera au bord du gouffre chaque fois qu'il en aura l'occasion.

Alors que faire ?
Riposter, encore et encore! Utilise toutes les armes spirituelles que Dieu t'a données : la prière, la louange, sa parole et tes amis chrétiens. Il est temps de renverser la situation et de te mettre à la gym spirituelle! La Bible parle de "l'épée de l'Esprit, qui est la Parole de Dieu" (Ep 6:17). Si l'Esprit de Dieu te remplit, il combattra en toi, à travers toi et pour toi. Alors Satan se rendra compte qu'il ne peut te battre sur ce front, et devine quoi ? Il t'attaquera dans un autre domaine! Mais de victoire en victoire, tu développes l'audace et la force nécessaires pour le vaincre sur tous les fronts. Avec l'endurance suffisante, tu auras la joie de marcher dans la vérité de cette merveilleuse promesse : Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous tes pieds (Ro 16:20).

source

La Présence de Jésus

Beaucoup ont de tout temps avancé une date du retour de Jésus - certains disent même qu'on peut constater que plus ils sont proches de Dieu, plus la date leur semble proche...

Certains réalisent cependant leur erreur. Mais faut-il pour autant discréditer ces "prophéties" ? N'y a-t-il pas risque de ne plus vivre dans l'attente du "retour de Jésus" ?

Remarquons, avant d'aller plus loin, que "retour de Jésus" est une mauvaise traduction. Il s'agit en fait de sa présence.

Ainsi, prévoir que Jésus "revient" dans 10, 30 ou 50 ans peut signifier que l'on n'est pas déjà, ici et maintenant, dans Sa Présence (car sinon on ne ressentirait pas ce besoin de "prédire" sa "venue")...

...et que l'on désire peut-être inconsciemment temporiser, car on a tant de choses à faire... Jésus ne peut donc pas "revenir" avant...

Si Jésus "revenait" juste après avoir lu ce texte, à quoi vous trouverait-il occupé(e) ? Êtes-vous dans l'Esprit, ou vivez-vous selon le vieil homme ? C'est cela qui est important!

Si vous êtes constamment dans l'Esprit, pourquoi vous troubler ? Jésus est constamment présent! Votre coeur est la crèche dans laquelle Il est né, et il grandit dans votre territoire intérieur jusqu'à votre stature parfaite en Christ.

Si vous constatez ce manque de Jésus en vous, demandez-lui de venir, maintenant, habiter votre coeur... alors peu vous importera s'Il doit "revenir", car il sera déjà là...

La souveraineté absolue de Christ

Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en Lui.
Il est la tête du corps de l'Église.
Il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin d'être en tout le premier.
(Colossiens 1:17-18)

Il nous a fait connaître le mystère de Sa volonté, selon le bienveillant dessein qu'Il avait formé en Lui-même, pour le mettre à exécution lorsque les temps seraient accomplis, de réunir toutes choses en Christ, celles qui sont dans les Cieux et celles qui sont sur la terre.
(Éphésiens 1:9-10)

Il a tout mis sous Ses pieds, et Il L'a donné pour chef suprême à l'Église.
(Éphésiens 1:22)

Le dessein éternel de Dieu est centré sur la souveraineté absolue de Jésus-Christ. Le point de mire divin est l'établissement de la complète souveraineté et suprématie du Fils de Dieu là où Il a reçu la domination sur toutes choses. Toutes les activités et tous les mouvements de Dieu vont dans cette direction.

Ainsi, le principal travail de l'Esprit saint dans notre temps est d'établir la souveraineté de Christ dans l'univers. C'est pourquoi, l'Esprit saint brisera et dévastera tout ce qui s'oppose, fait obstruction et cache les commandements souverains du Seigneur dans le coeur de Son peuple. En un mot, l'intention ultime de Dieu est d'établir la centralité et la suprématie de Son Fils sur toutes choses, sans exception.

Cependant, avant que Christ puisse régner sur toutes choses, Il doit d'abord avoir la domination sur Son propre peuple, l'Église. Colossiens 1:18 le dit ainsi: Il est la Tête du Corps de l'Église - il est le commencement, le premier né d'entre les morts, afin d'être en tout le premier.

Cela met bon nombre d'entre nous hors jeu, n'est-ce pas ? Le grand besoin aujourd'hui parmi le peuple du Seigneur, est qu'il retrouve la place de la souveraineté absolue de Christ - il s'agit donc de rétablir l'autorité de Christ dans Son Église.

Tragiquement cependant, toutes sortes de choses ont remplacé l'autorité de Christ. Nos conseils d'administration, nos réunions de comité, nos assemblées et nos systèmes ecclésiastiques, nos idées astucieuses, nos plans, nos projets de construction et nos entreprises se sont trop souvent substitués à l'autorité de Christ.

Lorsqu'il y a une décision à laquelle nous devons faire face au sujet du travail du Seigneur et du peuple du Seigneur, la question saillante ne devrait pas être: "que pensons-nous qu'il faudrait faire ?" ou "sur quoi pouvons-nous nous mettre d'accord en tant que chefs spirituels ?", mais plutôt "que veut le Seigneur dans cette situation ?" En réalité, si deux personnes prennent une décision indépendamment du Chef, cela constitue une conspiration spirituelle!

Christ seul a le droit de diriger Son Église, pas nous! C'est Son Corps. Nous Lui appartenons tous - Il nous a acquis à grand prix, et ainsi, Lui seul possède tous les droits sur nous. Laissons-Le, alors, nous soumettre à Son autorité de manière pratique.

Bien que la question de l'autorité de Christ ait beaucoup de poids, peu d'entre nous réalisent qu'il s'y tient la réponse de tous nos problèmes spirituels. Quand Christ a Sa complète et juste place comme Chef et Seigneur absolu de Son peuple, tous nos problèmes sont résolus.

Considérons les problèmes à multiples facettes que l'Église de Corinthe rencontra: esprit charnel, divisions, envie, stagnation spirituelle, préoccupation de soi, blasphème, fierté, immoralité, discorde et rivalités civiles, etc... Les chapitres 1-11 dépeignent un bien pauvre visage de la corruption dans cette assemblée. Quelle lourde charge à porter pour l'apôtre Paul!

Mais quelle était sa réponse à tout ceci ? Quelle est la solution qu'il leur partage dans sa lettre ? Simplement ceci: je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié... car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ. (1 Cor 2:2, 3:11).

La réponse est assez complète et simple: que Jésus-Christ soit remis à sa juste place dans l'assemblée.

Pouvez-vous voir la puissance de cela ? Chers frères et soeurs, quand nous comprendrons réellement la grandeur de notre Seigneur et que nous Le mettrons à Sa juste position de centralité et de suprématie absolue, tout nos problèmes seront résolus. Oh, quelle réponse simple mais combien profonde...!

Le but de Dieu pour nous à cette heure, par conséquent, est de faire de l'autorité de Christ une réalité pratique dans nos assemblées, tout autant que dans nos vies personnelles.

Un tel chemin, cependant, est coûteux. C'est une chose difficile que de céder nos droits au Seigneur, de nous attendre au Seigneur, et de mettre la régence absolue, l'autorité, et la prise de décision directement dans les mains de l'Esprit saint. Allons-nous garder la main sur nos affaires, ou allons-nous céder tous nos droits à Christ ? Là est la pierre de touche...

Nous devons comprendre cependant que si Christ doit régner sur notre terre, cela signifie que nous avons d'abord à Lui donner Sa place dans nos propres coeurs. Dans le plan de Dieu, toutes choses commencent par l'Église: Jacques nous dit que nous sommes les premiers fruits de Sa création. C'est hypocrite de prier "Que ton règne vienne" si nous-mêmes ne faisons pas de Christ le Roi absolu de nos propres vies...

Puissions-nous donc tous donner à Christ la centralité et la suprématie dans nos coeurs, tous ensemble aussi bien qu'individuellement, pour qu'Il puisse avoir la domination sur toutes choses.

Ne faisons pas d'erreur à ce sujet - se tenir fermement à l'autorité de Christ n'est pas quelque chose que nous devons pratiquer en dernier recours. Trop souvent, la mentalité de bien des chrétiens est en effet ceci: "je ferai tout ce que je peux en me servant de ma propre intelligence, mes dons et mes capacités, et je dépendrai seulement du Seigneur lorsqu'il n'y aura pas d'autre solution."

Mes frères et soeurs, voyez-vous la folie d'une telle pensée ? Oh, combien nous avons besoin de voir que nous, par nos propres forces, ne pouvons pas accomplir ne serait-ce qu'un fragment du travail de Dieu! Nos brillantes idées, nos dons naturels et nos motivations personnelles ne sont que bois, paille et chaume - ils ne réaliseront jamais le dessein de Dieu.

Comment nous avons besoin de voir que l'Église est un organisme spirituel, et que seul ce qui vient de la Vie toute puissante de Dieu peut accomplir Son dessein...!

Sous l'Ancienne Alliance, Moïse ordonna qu'aucune huile ne soit versée sur la chair. De même, l'Esprit ne peut bénir ce qui vient de nous-mêmes et non de Christ.

Comme nous avons besoin de faire face aux mots du Seigneur Jésus: sans moi, vous ne pouvez rien faire!

En conclusion, Dieu désire rassembler toutes choses en Son Fils. Tout ce qui vient de nous ne durera pas - seulement ce qui vient de Christ peut obtenir la plus grande bénédiction de Dieu. Même aujourd'hui, le Seigneur attend que Son peuple Lui redonne l'espace de domination qui Lui revient. Laissons donc réellement Christ être le Chef de toutes choses pour l'Église, sans exception.

Que Dieu nous soit clément.

Frank A. Viola

Ne ratez pas le meilleur prédicateur du pays

Au 19ème siècle, un groupe de jeunes chrétiens américains planifia de visiter Londres pour une semaine. Leurs amis anglais, contents de les accueillir, les encouragèrent à aller écouter deux des meilleurs prédicateurs de leur pays: "ne les ratez pas!"

Le dimanche, les Américains allèrent donc dans l'église de Joseph Parker, prédicateur très célèbre. Ils découvrirent que le pasteur était à la hauteur de sa réputation d'homme éloquent. En sortant de l'église, l'un deux déclara:
Je l'affirme, tenez-le pour dit, car il n'y a aucun doute: Joseph Parker est le plus grand prédicateur qu'il n'y ait jamais eu!
Le groupe voulait retourner l'écouter pour le culte du soir, mais ils se souvinrent qu'ils devaient visiter une autre église. Le prédicateur était également connu, un certain… Charles Spurgeon.

Ainsi, ce dimanche soir, ils allèrent au Metropolitan Tabernacle où ce dernier prêchait. Ces jeunes chrétiens n'étaient pas préparés à ce qu'ils allaient entendre… En sortant de l'église, l'un d'eux affirma:
Je l'affirme, tenez-le pour dit, car il n'y a aucun doute: Jésus-Christ est le plus grand Sauveur qu'il n'y ait jamais eu sur terre!
A vous de conclure...

D'après cette source

Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Toute reproduction de ces textes, en totalité ou en partie, est interdite sous peine de bénédictions éternelles :-)

Le contenu des textes appartenant à des sites non gérés par bibletude n'engage que leurs auteurs respectifs, devant Dieu et devant les hommes, et n'engage en rien bibletude