Rechercher dans ce blog

Comment commence l'apostasie

Un des signes les plus évidents du déclin spirituel est l'apathie, l'endormissement, et l'indifférence envers l'état de la Maison de Dieu, envers la parole écrite de Dieu, et envers la présence de Dieu. Cet état d'esprit submerge le pasteur, le croyant, voire toute l'assemblée, avant même qu'ils se rendent compte que quelque chose ne va pas. Ce déclin est en réalité l'un des premiers signes de l'apostasie dont nous parle la parole écrite de Dieu. Il vient lorsque le refus implicite ou explicite de l'autorité de la parole écrite se répand dans toute l'Église. Trop de pasteurs restent silencieux sur le péché. Ils n'appellent plus les fidèles à la repentance. Au lieu de cela, ils prêchent un évangile "politiquement correct", celui de la "tolérance".

Selon Ralph Martin: Même quand on ne rejette pas clairement, sur un plan intellectuel, les enseignements uniques et absolus de Jésus-Christ, on entretient un mélange spirituel de vérité et d'erreur qui favorise le rejet émotionnel implicite de ces enseignements. Cela crée une atmosphère qui vide le Christianisme de toute sa puissance, aussi efficacement que si l'on avait ouvertement plongé dans l'apostasie. Si l'on ne proclame plus clairement les enseignements uniques et absolus de Christ, la foi se corrompt, le culte rendu à Dieu se pervertit et s'affaiblit, et l'on cesse d'annoncer l'Évangile.

De plus en plus de pasteurs manquent de courage et font preuve d'un laxisme étrange. Ils restent silencieux devant le péché et les iniquités frappantes qui se déroulent sous leurs yeux. Ils se taisent dans l'église et évitent de prêcher sur certains sujets délicats parce qu'ils connaissent les situations critiques de certains de leurs membres qui ne veulent pas entendre ce qui pourrait troubler leur fausse sécurité. Ces membres sont d'ailleurs parfois des proches, des amis, des membres du clan ou du village, des collaborateurs, ou des gens importants.

Parfois, le pasteur agit ainsi pour des raisons de subsistance. Intéressé, il craint de perdre ses plus gros contributeurs s'il aborde certains sujets controversés. Cela tient pour le moins de la simonie.

Un autre signe du déclin vient de la facilité avec laquelle les chrétiens peuvent croire n'importe qui et n'importe quoi. Le manque d'enseignement biblique et la difficulté pour beaucoup de s'enseigner soi-même, par manque de temps ou tout simplement à cause de l'illettrisme fortement implanté dans les pays à forte poussée évangélique, conduisent les chrétiens à se confier souvent aveuglément à leurs conducteurs spirituels. Comme beaucoup de ces derniers n'ont pas eu d'enseignement doctrinal poussé et en sont encore au lait spirituel, ils ne peuvent pas emmener les chrétiens plus loin qu'ils ne le sont eux-mêmes. Cet état de fait conduit donc souvent à des déviations, à l'acceptation de tout vent de doctrine, au syncrétisme, et au déclin de l'église. Ce fait est souvent constaté lors de la venue, dans l'église ou ailleurs, d'un pasteur ou évangéliste réputé qui va multiplier les erreurs doctrinales voire carrément des hérésies, mais qui sera davantage cru et écouté que le pasteur principal de l'église. Ce dernier souvent n'osera pas reprendre en public celui qu'il a lui-même invité.

d'après William Luj

Dieu ou le diabolos ?

Certains, lorsque se présente une difficulté, y voient tout de suite l'oeuvre du diable.

Quel temps fait-il dans votre terre intérieure ? Votre ciel intérieur est-il libéré ?

Est-on sûr que c'est uniquement le diable qui est derrière cette difficulté ?

N'est-ce pas plutôt une épreuve envoyée/permise par Dieu ?

N'avez-vous pas lu Mat 4:1 Alors Jésus fut emmené par l'Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable ?

Dieu est toujours derrière le tentateur: celui-ci ne peut rien faire si Dieu ne le lui permet pas.

D'autres versets:

1 Sam 16:14
L'esprit de l'Éternel se retira de Saül, qui fut agité par un mauvais esprit venant de l'Eternel

1 Sam 18:10
Le lendemain, le mauvais esprit de Dieu saisit Saül, qui eut des transports au milieu de la maison

Juges 9:23
Alors Dieu envoya un mauvais esprit entre Abimélec et les habitants de Sichem

Psaume 66:10-12
Tu nous as mis à l'épreuve, ô Elohim - tu nous as purifiés par le feu au creuset, comme on le fait pour l'argent
Tu nous as conduits dans un filet (piège) - tu as chargé nos épaules d'un pesant fardeau (d'affliction/de tribulations)
Tu as fait chevaucher des hommes sur nos têtes - nous avons passé à travers l'eau et le feu et tu nous en as fait sortir pour renouveler notre âme en abondance

Hébreux 12:11
Il est vrai que toute correction ne semble pas être au premier abord un sujet de joie - mais plutôt un sujet de tristesse. Mais plus tard, elle procure à ceux qu'elle a ainsi formés un fruit de paix: la justice.

complément

Mettre en pratique Son enseignement


"les gens se battent pour prouver que le Christ est ou n’est pas le fils de Dieu, mais beaucoup plus rarement pour mettre en pratique son enseignement"

(cité par Bertrand Piccard dans Changer d'altitude)


Ne pas voir le Royaume avec l'esprit de Judas

Jésus est venu nous apporter la vérité, qui rend libre.
Or, nous en avons fait une religion, qui éloigne de Dieu et tend à l'idolâtrie.

C'est en esprit et en vérité que nous nous approchons de Dieu, et non pas en tel lieu ou tel autre. Le Royaume est en nous: Dieu habite nos coeurs.

L'idolâtrie nous attache à des choses secondaires, sans importance.
Examinez-vous: qu'est ce qui est important pour vous ? qu'est-ce qui occupe vos pensées, vos loisirs, votre temps ? Ne sont-ce pas des idoles ? Peut-être des idoles religieuses ?

Judas s'attendait à ce que Jésus prenne le pouvoir et règne sur Israël.
Quand il a compris que le Royaume qu'annonçait Jésus n'était pas terrestre, il l'a dénoncé aux autorités.

Comme la trahison de Judas, les textes de nos bibles trahissent les textes originaux.

Comme le baiser de Judas, les chrétiens recherchent en priorité ce qui nourrit le vieil homme (les sentiments, p.ex.)

Comme Judas qui aimait l'argent, certains "leaders" font croire qu'on leur doit la dîme.

Comme Judas qui attendait que Jésus soit un "leader" politique, certains chrétiens attendent un règne politique de la part de Dieu et/ou Jésus.

Le retour de Jésus, littéralement, c'est sa présence.
Cette Présence est-elle en toi ? Le Royaume est-il en toi ?

"Si quelqu'un n'est pas engendré d'en haut, il ne peut voir le Royaume de Dieu"

Concernant la Loi

Il a, dans Sa chair, aboli la Loi avec ses commandements et leurs prescriptions, pour créer en Lui, avec les deux [peuples], un seul Homme Nouveau, en faisant la Paix, et pour réconcilier avec Dieu les deux en un seul Corps, par la Croix, en tuant par elle la haine (Eph 2:15-16)

Lorsqu'on dit que Jésus a accompli la Loi, littéralement cela signifie qu'il l'a menée à son but, à savoir montré que nous ne pouvons l'accomplir par nos propres forces (c'est ce qu'enseigne Paul dans Romains).

La Loi est donc abolie en tant que devant être accomplie par nous-mêmes, mais est accomplie par Christ en nous : l'amour résume la Loi.

C'est important, car beaucoup risquent de tomber dans le piège de vouloir accomplir la Loi sans amour.

Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Toute reproduction de ces textes, en totalité ou en partie, est interdite sous peine de bénédictions éternelles :-)

Le contenu des textes appartenant à des sites non gérés par bibletude n'engage que leurs auteurs respectifs, devant Dieu et devant les hommes, et n'engage en rien bibletude